Connais-tu la méthode des 3 kifs par jour ?

Comme le propose Florence Servan-Schreiber dans son livre, “3 kifs par jour”, l’idée est de se remémorer, tous les soirs, nos 3 meilleurs moments de la journée, et même après une journée de merde. Je dirais surtout après une journée de merde.

Lorsque j’ai débuté ce petit exercice, s’était en août 2017, avec mon conjoint. Nous venions de rentrer de la maternité, sans bébé. Nos rêves, nos projets, notre vie s’effondraient. Je me souviens avoir dit à mon conjoint : « Ce n’est pas parce qu’il nous arrive ça que la vie n’est pas belle ». Je voulais faire ce qui m’a toujours parlé : continuer à voir les petites choses simples et belles.

Alors, nous avons commencé :

« 1er meilleur moment : malgré ce qui est arrivé, je me suis sentie chanceuse d’avoir les personnes que j’aime autour de moi ;

2e : merci pour être venue me récupérer sous la douche quand je pleurais et m’avoir serré dans tes bras ;

3e : je crois que c’est quand j’ai surpris le chat de la voisine qui tapait l’incruste dans notre arbre, à côté de notre maison à oiseaux ».

 

Pour les psychiatres et les neurosciences cognitives modernes se remémorer nos petits bonheurs du jour nous permet d’activer des circuits neuronaux favorables aux émotions positives. Cela nous fait du bien, nous apporte un autre regard sur notre vie et nous revenons à l’essentiel : qu’est-ce qui a été positif pour moi aujourd’hui ? En nous entraînant, nous stimulons alors nos connexions neuronales qui, progressivement, deviennent de plus en plus rapides et spontanées. Nous parlons alors d’automatismes cérébraux.

Quelques mois plus tard, je fus surprise d’entendre de la bouche de mon conjoint : « Bon Merry, au lieu de tourner en boucle, c’est quoi tes 3 moments préférés du jour ? » Il m’avait cloué le bec. L’automatisme était là.

Ce petit exercice est différent de se réjouir de tout et d’être tout le temps gai. Quand nous avons un stock suffisant d’émotions négatives, nous pouvons savourer les petits bonheurs. Nous déplaçons ainsi un curseur et favorisons un équilibre émotionnel.

En le faisant juste avant de se coucher, cela nous permet d’apaiser notre mental qui, parfois, tourne en boucle comme une petite roue de hamster. Plus joyeux nous nous mettons dans de meilleures conditions pour débuter notre sommeil.

 

S’autoriser à faire autrement

3 kifs par jour, c’est aussi changer nos habitudes et pourquoi ne pas essayer, oser quelque chose de nouveau de totalement anodin ou d’un peu fou :

« 1re : et si je plantais des tulipes dans mon jardin ?

2: et si j’allais sonner chez ma voisine pour lui demander des conseils de jardinage ?

3e : oh, et si je m’inscrivais à une campagne de pub portais par ma mairie !  »

Sans attente et avec plaisir

Le fait de faire de nouvelles choses, même minime, vient renforcer la confiance en soi. Je sors de ma zone de confort et habitue mon cerveau à m’adapter à de nouvelles façons de faire, d’être, de penser. Je me laisse porter par la vie !

Le cerveau a besoin de nouveauté

La nouveauté stimule les connexions neuronales qui nous permettent de nous adapter. Les neurosciences parlent de neuroplasticité. En changeant de toutes petites choses, même anodines, nous activons notre cerveau créatif, devenons plus souple et nous nous ajustons plus aisément aux changements.

 

En résumé : 3 kifs par jour nous permettent de mieux réguler nos émotions et de mieux

  • Appréhender le bonheur simple
  • Regarder les choses autrement
  • Revivre nos meilleurs moments
  • Développer notre optimisme
  • Muscler notre gratitude
  • Essayer de nouvelles choses
  • Sortir de notre zone de confort

La vie est faite de changement perpétuel. En s’entraînant à de touts petits changements, nous adoptons un autre rythme : la danse de la vie ! Alors, danse et ton cerveau te sourira.

 

Si cet article t’a plu, retrouve-moi sur les réseaux sociaux :

Osons une pause

facebook Merry STRULLU

Sophrologue

linkedin

Consultante en entreprise

Parce que ce n'est pas simple de changer de vie et de passer à l'action, je t'offre mon guide : Mes 67 conseils pour te donner du coeur à l'ouvrage et passer à l'action.